Cursus - Réglementaire

REGLEMENT D.E.S. de GYNECOLOGIE - OBSTETRIQUE

INTER REGION NORD - EST

 

1. - MODALITES DE FORMATION DES INTERNES 

La formation des internes de gynécologie-obstétrique repose sur :

  • la formation théorique
  • la formation pratique et théorique au sein des services hospitaliers
  • le travail personnel de chacun.

2. - ORGANISATION DE LA FORMATION PRATIQUE

2.1. -  STAGES

10 semestres de stages doivent être validés :

  • 5 de gynécologie-obstétrique,
  • 2 de chirurgie générale et viscérale et digestive ou urologique ou vasculaire,
  • 3 libres.

Il est demandé d'effectuer au moins 3 stages de gynécologie-obstétrique en CHU et il est recommandé de réaliser 1 de ces semestres lors des 3 premiers stages et le dernier lors du 9ème ou 10ème.

2.2. - MAITRE DE STAGE

Il est recommandé à chaque interne de choisir un maître de stage dans chaque nouveau service où il est affecté. Le maître de stage peut-être un C.C.A., P.H., P.H.U. ou P.U.-P.H.

Les objectifs de formation pour le semestre sont définis au début du stage en fonction de l'ancienneté, de l'expérience et des souhaits de formation de l'interne ainsi que des orientations du service. Si l'interne considère en cours de stage que les objectifs fixés initialement ne sont pas en voie d'être remplis, il doit en informer son Maître de stage. A l'inverse, si le Maître de stage constate que la courbe de progression s'éloigne des objectifs fixés, il doit s'en entretenir avec l'interne.

2.3. - CARNET DE STAGE

Les internes doivent tenir un carnet de stage selon le modèle proposé par le Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français avec un relevé détaillé des actes effectués et des enseignements délivrés dans le service, validé par le Chef de Service à la fin de chaque semestre et annuellement par le coordonnateur régional.

Le carnet comporte également un tableau récapitulatif de l'enseignement pratique et théorique à compléter impérativement avec le total des points acquis par l’interne avant les épreuves intermédiaire et finale. Il sera remplacé par un log book spécifique pour l’inter région.

 

3. - ORGANISATION DE LA FORMATION THEORIQUE

L’enseignement aura lieu année par année, avec présence obligatoire, et sera réparti auprès des 5 facultés, donc 4 jours d’enseignement par an par faculté, en 2 fois 2 jours (a priori le vendredi et le samedi), avec évaluation de l’enseignement (pré et post tests).

3.1. - FORMATIONS COMPLEMENTAIRES

L'interne doit non seulement assister à ces enseignements spécifiques du D.E.S. mais il doit également se former à la spécialité en validant des diplômes universitaires, en effectuant des publications et des communications et en participant à des journées de formation régionale ou nationale.

3.1.1. - Diplômes universitaires

Il est recommandé de valider 4 DU ou DIU, de préférence parmi ceux enseignés dans l'Inter-Région :

  • Gynécologie médicale
  • Colposcopie
  • Echographie en Gynécologie Obstétrique
  • Mécanique et techniques obstétricales
  • Médecine fœtale
  • Chirurgie gynécologique et mammaire
  • Stérilité
  • Pelvi-périnéologie
  • Biologie Reproduction

Sont particulièrement recommandés : celui d'échographie, celui de Mécanique et Techniques Obstétricales et celui de chirurgie.

3.1.2. - Publications et communications

Il est exigé d'effectuer des communications sur l'ensemble du cursus, qui peuvent être sous forme de publication, communication orale ou poster.

Seront retenus :

  • Une publication en 1er, 2ème, ou dernier auteur, dans une revue référencée dans Medline (pouvant porter sur le sujet du mémoire de DES)
  • Une présentation orale ou un poster en 1er auteur, à une séance de communications libres de l'Inter région ou à une réunion de société savante nationale.

N N N Les exigences pour la validation finale du DES sont au minimum : 1 publication, et de plus : soit 1 communication soit 1 poster.

3.1.3. - Participation aux séances de formation

  • Inter régionales (obligatoires) – voir programme en annexe : 10 séances sur 5 ans avec pré et post test ; + 1 journée de formation de méthodologie et de lecture critique d’articles
  • Nationales : Collège National des Gynécologues Obstétriciens Français (CNGOF), Société Française de Médecine Périnatale (SFMP) ou équivalent (SFOG, SFCPCV…)

3.2. - POINTS DE FORMATION

Chaque interne doit acquérir des points de formation et justifier en fin de cursus de l'obtention au minimum de 110 points de formation ; 70 points maximum de ces 110 points doivent être obtenus avec la participation aux journées de formation dont un minimum de 50 avec les séminaires de l'Inter-Région. Les 40 autres points doivent être obtenus par les DIU validés et les publications.

Ces points peuvent être obtenus de la manière suivante :

3.2.1. - Points de participation, communication et publication

a) Journées formation

Journée JNGOF 3 pts
Centre formation accrédité 3 pts

 

b) Publications ds revues référencées françaises ou internationales (Pub Med…)

Publications revue française (1er, 2ème ou dernier auteur) 20 pts
Publications revue internationale anglaise (1er, 2ème ou dernier auteur) 40 pts

 

c) Communications / Posters

Communication nationale (1er auteur) 10 pts
Communication régionale (1er auteur) 5 pts
Poster (1er auteur) 5 pts

 

d) DU / DIU / Master

Master 2 recherche 40 pts
DU ou DIU 10 pts
DIU échographie 20 pts

 

4 - VALIDATION DE LA SPECIALITE

Pour pouvoir être spécialiste, l'interne en formation de gynécologie-obstétrique doit valider 2 épreuves :

4.1. - EPREUVE INTERMEDIAIRE

4.1.1. Principe

Une épreuve intermédiaire doit être validée à la fin du 4ème semestre de spécialité avec possibilité de rattrapage à la fin du semestre suivant (deux sessions par an). Elle permet de faire le bilan de l'enseignement reçu et d'orienter éventuellement l'interne pour le reste de son cursus.

4.1.2. Modalités

Préalable à l'épreuve : l'envoi à chaque membre du jury, d'un document de synthèse (C.V., récapitulatif des enseignements, projet pour la fin du cursus) carnet de stage et le tableau récapitulatif des points acquis complété.

L'épreuve dure 15 minutes et comporte :

  • La présentation du document de synthèse ;
  • Une épreuve orale ou écrite portant sur les urgences gynécologiques et obstétricales.

4.2. - EPREUVE FINALE

4.2.1. - Principe

L'épreuve finale du D.E.S. doit être validée à la fin du 9ème semestre de spécialité, soit 6 mois avant la fin des stages pratiques de formation. Deux sessions sont organisées par an (un "rattrapage" est donc possible, le cas échéant, à la fin du dernier stage d'internat). La validation de cette épreuve n'est pas subordonnée à la soutenance de la thèse de médecine.

4.2.2. - Modalités

Préalable à l'épreuve : l'envoi environ un mois avant l’épreuve, d’un document de synthèse avec CV, du carnet de stage ainsi que d’un mémoire, à chaque membre du Jury.

Cette épreuve dure 20 minutes et comporte :

  • La présentation du document de synthèse comportant le C.V., le récapitulatif des actes et des points de formation acquis ainsi que la présentation du carnet de stage.
  • La présentation du mémoire (40 pages maximum sans la biblio en police Times 11-12 avec power point). La page de garde doit comporter le nom de l’étudiant, la date de naissance et la faculté d’origine. Le sujet du mémoire doit correspondre à un problème clinique. Il ne doit pas être le double d’un mémoire de DIU ou Master ou d’une thèse, ni d’une vieille publication. Par contre, il peut correspondre à une publication en cours.
  • La présentation de diapositives comportera au maximum 10 diapos. Le Powerpoint sera à envoyer par mail au coordonnateur inter régional quelques jours avant la validation.
  • Une épreuve sur un dossier clinique préparé.

Les séances de validation auront lieu à Dijon le mardi 25 avril 2017 pour la session de printemps et les mardi 19 et mercredi 20 sept 2017 pour la session d’automne.

 

5 - EVALUATION DE L'ENSEIGNEMENT

Une fiche d'évaluation des enseignants est remplie par les internes à chaque séminaire.

Une évaluation de l'enseignement est effectuée par les enseignants tous les ans.

Les membres du Jury de la Commission Spécifique :

Pr P. JUDLIN, Pr S. DOUVIER, Pr R. GABRIEL, Pr B. LANGER, Pr D. RIETHMULLER

Télécharger le règlement